0 2 min 3 mths

Des pompes à essence ont repris services ce week-end dans la capitale. Comme annoncé par le gouvernement de facto d’Ariel Henry, les pompes à essence à Port-au-Prince ont repris service le samedi 12 novembre 2022.

Le problème du carburant a fait la une de l’actualité ces jours-ci en Haïti. Après environ trois mois de pénurie ou d’indisponibilité du carburant dans les différentes pompes dans la capitale et dans les villes de province, la distribution a été de mise pour la plus grande joie de la population. Le gouvernement avait annoncé le remplissage des stations de service pour les 9,10 et 11 novembre dernier. Pour une fois, promesse faite et parole tenue. Sous le couvert de la police nationale d’Haïti (PNH), du terminal vareux aux endroits destinés, l’approvisionnement s’est réalisé rapidement.

Ce samedi 12 novembre 2022 marque le début de cette distribution dans plusieurs zones de la région métropolitaine. Pourtant les prix fixés préalablement sont restés de même. Pour faire le plein, les chauffeurs ont besoin de 570 HTG pour le Gazoline, 670 HTG pour le Diesel et 665 HTG pour le kérosène. Cependant, certaines stations à essences n’ont toujours pas répondu à l’appel a constaté nos différents reporters sillonnant les artères de la capitale.

Avec cette distribution, les institutions publiques et privées vont pouvoir fonctionner à nouveau normalement. Les citoyens eux-mêmes auront la possibilité de vaquer aisément à leurs différentes occupations. Malgré tout, la situation sécuritaire du pays reste très vulnérable. Si le carburant est maintenant disponible ; par ailleurs les portes des différents établissements scolaires sont encore fermées.

Peterson Pierre-Louis, RADIO HORIZON 2000

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *